Jonathan Suckow / Michelle Heimberg : l’interview croisée

Médaillés de bronze au 3m synchro lors des derniers Championnats d’Europe de plongeon de Kiev, Michelle Heimberg et Jonathan Suckow répondent à nos questions lors d’une interview croisée. L’occasion de voir s’ils sont aussi synchro dans la vie que sur le plongeoir !

Racontez-nous votre premier souvenir commun ?

Jonathan : Honnêtement, je ne m’en souviens pas ! Je pourrais inventer quelque chose de sympa mais ce serait injuste vis-à-vis de la réalité.

Michelle : Je crois que mon premier souvenir de Jon, c’est son premier plongeon à Zurich aux Championnats Suisses…!

Quelle est votre plus grande qualité respective ?

Jonathan : Michelle plonge bien quand il faut ! Elle est capable de s’activer pour la compétition. C’est une qualité mentale primordiale dans le plongeon.

Michelle : Sa plus grande qualité est qu’il donne toujours le maximum pour que la synchronisation fonctionne.

Quelle est la force de votre duo ?

Jonathan : Nous sommes synchro malgré notre manque d’entraînements ensemble. J’attribue cela à la synergie de nos esprits; nous sommes capables de nous régler sur la même fréquence.

Michelle : Je crois que notre force est que l’on se connaît assez bien et que l’on se respecte mutuellement. Et puis en compétition, souvent un regard suffit pour se comprendre.

Une anecdote à nous raconter sur Kiev ?

Jonathan : C’est la ville la plus fade que j’aie visité. Ce n’est pas une anecdote mais un constat nécessaire.

Michelle : Difficile, je n’en trouve aucune ! 

Quels sont vos derniers mots échangés avant de démarrer une épreuve ensemble ?

Jonathan : Yo ! Bonne chance !

Michelle : Avant de monter sur la planche, c’est un peu la même chose qu’en individuel, on se redit les points les plus importants pour le plongeon et puis “1 – 2 – go“, en suisse allemand, parce que c’est moi qui compte 😀

Votre souhait le plus cher après cette médaille ?

Jonathan : De vivre en accord avec le Dao.

Michelle : Que l’on continue à faire la synchro avec le même fun et sans pression !